Des nouveaux dissidents agissent en Crimée

Sevgil Musaieva, jeune activiste d’origine tatare a cofondé avec Alim Aliev l’association « Krym-SOS » à la suite de l’annexion de la péninsule en mars 2014. Rédactrice en chef du journal « Oukrainska Pravda[1] », elle témoigne de la situation des droits de l’homme dans sa Crimée natale et partage avec Les Nouveaux Dissidents ses inquiétudes sur le sort des Tatars de Crimée. De passage à Paris, ces deux activistes criméens veulent attirer l’attention de l’opinion publique française sur la situation en Crimée, les prisonniers politiques ukrainiens, et alarmer les élus français sur la militarisation de la péninsule. Interview croisée. ©LesNouveauxDissidents Quelle était la vie pour les Tatars

© 2017 Tous droits réservés pour les contenus publiés, sauf mention contraire

SUIVEZ-NOUS SUR
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon