O, Vladimir Poutine, petit Père des peuples de Russie !

O, Vladimir Poutine, petit Père des peuples de Russie, grand ordonnateur mondial des coupes footballistiques et génie des jeux géostratégiques, grand chasseur de grizzli et lauréat du prix Confucius de la Paix, exercez votre illustre mansuétude et votre légendaire humanité en libérant Oleg Sentsov de sa geôle !

Epargnez-lui d’avoir à se coudre les lèvres comme Piotr Palenski pour se faire entendre, d’avoir à mourir de faim pour obtenir justice, corrigez avec éclat la scélératesse de vos juges : ce geste n’ôtera pas un kopek à votre colossale fortune et couronnera votre renommée de gloire éternelle.


Et vous, cher Oleg Sentsov, sachez que nous sommes foule de par le monde à entourer vos épaules de nos bras fraternels.


Anne-Marie Garat, écrivain

Articles récents
Archive