© 2017 Tous droits réservés pour les contenus publiés, sauf mention contraire

SUIVEZ-NOUS SUR
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Gene Sharp, le Grand Inspirateur [de la non-violence]

January 30, 2019

Il y a un an, le 28 janvier 2018, Gene Elmer Sharp disparaissait à l’âge de 90 ans. La perte de cet homme est considérable. Universitaire américain éminent, il a consacré sa vie de chercheur à théoriser la lutte non-violente, il a influencé de nombreux mouvements de contestation de par le monde, à tel point qu’il fut surnommé le “Machiavel de la non-violence”. La spécificité de Gene Sharp a consisté à être un intellectuel de premier plan et non pas un activiste. Son œuvre livre une réflexion profonde sur les stratégies à mettre en place pour lutter contre un pouvoir autoritaire et non pas une liste d’actions pour en venir à bout. Gene Sharp et son équipe ont fourni des idées et des recommandations mais n’ont jamais pris part à une lutte sur le terrain. Gene Sharp insistait d’ailleurs sur la notion de “self-liberation”, à savoir qu’un peuple doit être à l’origine de sa libération, en toute autonomie, sans attendre qu’une puissance étrangère n’intervienne dans ses affaires. Pour autant, ses écrits et sa méthode ont inspiré la plupart des soulèvements non-violents populaires sur la planète, depuis la chute du mur de Berlin, qu’il s’agisse des révolutions des couleurs en Europe centrale ou orientale, ou des printemps dans les pays arabes.

 

 

 

Son ouvrage De la dictature à la démocratie, qui offre un cadre conceptuel pour la libération, publié en 1993, traduit en 34 langues, est disponible en français gratuitement ici, grâce à l’Ecole de la Paix de Grenoble qui collabore depuis longtemps avec l’Institution Albert Einstein, fondée par Gene Sharp à Boston en 1983.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Articles récents
Please reload

Archive
Please reload