L’Ukraine : un pays en dissidence ?

A quelques heures du premier tour de la présidentielle, avant le second tour du 21 Avril, il faut rappeler que l’Ukraine subit toujours les effets (parfois pervers) de la guerre. Un président sortant, Petro Porochenko, qui défend ses réformes tout en étant accusé, lui aussi, de corruption et de coups tordus. Une survivante de la Révolution orange de 2004, Ioulia Timochenko, qui promet des lendemains qui chantent. Et un acteur comique qui fait rêver ceux qui ne font confiance à personne. Nous saurons dimanche quels seront les deux finalistes. Mais il ne faut pas oublier que l’arrière-plan de ces élections est la guerre, qui continue à l’est du pays, et qui continue de briser des vies et menac

Oyub Titiev. Histoire d’un engagement en Tchétchénie

Figure de l'association de défense des droits de l'homme « Mémorial » à Grozny, Oyub Titiev a été condamné le 18 mars dernier à quatre ans de colonie pénitentiaire. Portrait d’un homme qui gêne le pouvoir tchétchène et qui se voit aujourd’hui injustement condamné après un procès kafkaïen. Oyub Titiev a été arrêté en janvier 2018 en Tchétchénie pour détention illégale de drogue dans sa voiture. Responsable de Mémorial à Grozny, il est aujourd’hui condamné à quatre ans de colonie pénitentiaire. La Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Dunja Mijatovic, a annoncé publiquement qu’elle était « consternée par ce verdict. D’emblée, les accusations de possession de marijuana ont m

Intimidation : de Moscou à Paris

Les 14 et 15 mars Cécile Vaissié, auteure des Réseaux du Kremlin en France (Les petits matins, 2016) et son éditrice Marie-Edith Alouf devront faire face, au tribunal, à six plaintes pour diffamation. Cécile Vaissié, spécialiste de la Russie, enseigne à l’Université de Rennes. Elle a notamment publié une passionnante histoire de la dissidence soviétique, Pour votre liberté et pour la nôtre (Robert Laffont, 1999). Dans son dernier ouvrage, elle mène une enquête minutieuse sur les réseaux qui se sont constitués pour propager en France la vision poutinienne du monde — fondée sur le conservatisme, l’anti-américanisme, l’euroscepticisme, sans oublier le culte du chef et la haine du « politiquemen

Enfin des nouvelles d'Oleg Sentsov

Nous n'avions plus de nouvelles de lui depuis plusieurs semaines. Le réalisateur ukrainien, qui avait été contraint d'interrompre sa grève de la faim en octobre dernier, est à peu près rétabli, d'après son avocate Olga Dinze qui lui a rendu visite dans la colonie de Labytnangui le 1er mars. D'après elle, OIeg Sentsov "se sent bien. Il a pris du poids. Il mange bien et fait du sport. Il a du temps pour travailler. Bien sûr, il ne se plaint pas". Oleg Sentsov prépare, à distance, son nouveau film, Numbers. Sa force de caractère, désormais légendaire, semble toujours intacte. Reste qu'il faut continuer de réclamer sa libération. Sa détention est absolument injustifiée, car Oleg Sentsov n'a rien

© 2017 Tous droits réservés pour les contenus publiés, sauf mention contraire

SUIVEZ-NOUS SUR
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon