Les Peuples Racines

Rencontre avec Philippe Studer, fondateur de l’association “Ligne verte Terre de paix”, qui a organisé en mai dernier, avec la Ville de Strasbourg, le Forum des Peuples Racines, où cinq représentants de ces peuples : Navajo (Nouveau Mexique), Tapirapé (Brésil), Loba (montagnes de l’Himalaya), Maasaï (Afrique de l’Est), Maya (Mexique), ont été invités à partager leur expérience avec le public français. ©Site officiel - www.forumpeuplesracines.com Quelle est la vocation de votre association ? “Ligne verte Terre de paix” a été créée il y a une quinzaine d’année. Elle soutient et fédère, en lien avec d’autres associations, des projets collectifs qui ont pour mission la sauvegarde des traditions

1001 nuits… en prison

Ce jeudi 20 juin, le célèbre romancier et journaliste turc Ahmet Altan passera sa mille et unième nuit en prison. Arrêté en 2016, comme des milliers de fonctionnaires, d’enseignants, de journalistes ou de militants attentifs au sort des Kurdes ou appelant à la reconnaissance du génocide arménien, il a été condamné à la prison à perpétuité. Il y a quelques semaines, sa peine a été confirmée par la Cour Constitutionnelle. Ahmet Altan a 69 ans. Ses textes de prison, qui paraîtront début septembre aux éditions Actes Sud, s’intitulent Je ne reverrai plus le monde. L’écriture maintient vivant cet homme qui a perdu l’espoir de recouvrer la liberté. Il y a quelques jours, une universitaire franco-tu

Gene Sharp, Non violence : Mode d’Emploi

Aujourd’hui, nous voulons à nouveau célébrer la mémoire de cet homme qui a consacré sa vie d’intellectuel à théoriser les stratégies de la lutte non-violente contre les pouvoirs autoritaires (”des stratégies conçues pour gagner et non seulement pour résister”). La meilleure façon de donner une idée de la portée de son œuvre consiste certainement à donner quelques extraits de son ouvrage De la dictature à la démocratie (qui est disponible sur Internet, grâce à l’Albert Einstein Institution et à L’École de la Paix de Grenoble : https://www.aeinstein.org/wp-content/uploads/2013/09/FDTD_French.pdf). Un peu de lecture : L’obligation de lutter « Lorsque les enjeux sont fondamentaux, qu’ils affecte

Mémoire créative

Fondé en 2013 par Sana Yazidi, une graphiste syrienne, le site internet Creative Memory répertorie aujourd'hui plus de 30.000 oeuvres créées depuis le début de la révolution en Syrie : des slogans, des peintures, des graffitis, des photos, des films, des chansons, des dessins. Véritable musée en ligne de la vague créatrice qui a suivi la révolution et la répression, il en est aujourd'hui la mémoire vivante. Le projet est aussi politique. Il témoigne des crimes commis par le pouvoir. Creative Memory donne ainsi à voir, à lire, à entendre toutes ces histoires, toutes ces voix qui font l'Histoire avec un grand H en dépit de la version officielle donnée par le pouvoir. Un acte de résistance qui

Aux âmes errantes (du 4 juin 1989)

On célébrera le 4 juin le trentième anniversaire des événements de la place Tiananmen. Plusieurs ouvrages reviennent sur cet épisode qui a transformé la Chine contemporaine et continue de fonder la doctrine antidémocratique de l'État et du parti communiste chinois. Parmi ces publications, nous avons retenu l'édition française de Des balles et de l'opium, un recueil de témoignages des protagonistes de Tiananmen constitué par Liao Yiwu, poète et dissident chinois réfugié en Allemagne (Éditions Globe, traduction Marie Holzmann ; Liao Yiwu était présent fin mai aux Assises internationales du roman à la Villa Gillet à Lyon et participait à la conférence “Le courage de la dissidence”). Nous recomm

© 2017 Tous droits réservés pour les contenus publiés, sauf mention contraire

SUIVEZ-NOUS SUR
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon