Est-ce qu’un dissident est quelqu’un de bien ?

Agrégée, docteur et maître de conférences en philosophie, Laurence Devillairs a publié récemment Être quelqu’un de bien. Philosophie du bien et du mal, (Puf), un ouvrage dans lequel elle questionne ce qu’est agir moralement, ce qui est en jeu quand une personne choisit le bien contre le mal. Nous avons lu le livre de Laurence Devillairs avec curiosité et intérêt parce qu’à nos yeux un dissident qui s’engage (souvent au péril de sa vie) dans une lutte pour défendre des valeurs et des droits, dénoncer des crimes et des injustices, exerce un choix, prend le parti d’une éthique – d’une morale. Et dans ce livre, ce qu’est un dissident nous est apparu nettement décrit sous la plume de Laurence Dev

Lettre ouverte à Emmanuel Macron

Le 9 décembre 2019 Center for Civil Liberties (Kiev) / Les Nouveaux Dissidents (Paris) Monsieur le Président, Nous, citoyens ukrainiens ou français, Européens de statut ou de coeur, connaissons votre engagement pour obtenir de Vladimir Poutine la libération des Ukrainiens détenus en Russie en qualité « d’otages » — puisque les crimes qui leur ont été reprochés sont imaginaires. Nous vous sommes reconnaissants pour votre obstination, qui a porté ses premiers fruits. Le 7 septembre dernier, 35 d’entre eux ont été échangés. Mais nous ne sommes qu’au milieu du gué. 87 Ukrainiens sont encore détenus en Russie, de façon tout aussi injuste que leurs compatriotes désormais en liberté, après des ar

Alaa El Aswany : « La dissidence (…) c’est d’abord une contre-culture »

L’actrice Virginie Efira, marraine de notre association, participera au festival que nous organisons à La Villette les 12, 13 et 14 juin prochains. Ce mois-ci, elle est l’invitée d’honneur du magazine Vogue. Dans ce numéro, elle a voulu donner la parole à l’écrivain égyptien Alaa El Aswany, dont elle a particulièrement aimé le dernier roman J’ai couru vers le Nil, et qui sera l’une des figures majeures du festival. L’auteur, interdit de publication dans son pays et qui vit en exil aux Etats-Unis, revient, notamment, sur sa définition de la dissidence. Extrait. « En juin, vous serez en France avec Les Nouveaux Dissidents, aux côtés de Virginie Efira : qu’est-ce que la dissidence aujourd’hui ?

Donner de la visibilité aux dissidents : deux rendez-vous en décembre 2019

Paris, dimanche 1er décembre Après cinq années passées en prison, le cinéaste Oleg Sentsov est à nouveau libre et multiplie les prises de parole pour poursuivre son combat. Il sera à Paris le dimanche 1er décembre à l’Espace Pierre Cardin. Dans le cadre du festival « Un Week-end à l’est » qui propose depuis maintenant quatre saisons une programmation culturelle autour de capitales d’Europe orientale, Sentsov accordera un entretien à Sandrine Treiner, directrice de France Culture. Cette rencontre fera écho à la soirée que ce même festival lui consacrait il y a deux ans. Plus d’informations : http://weekendalest.com/Rencontre-exceptionnelle-avec-Oleg-Sentsov Strasbourg, mercredi 18 décembre Il

Ahmet Altan will see the world again

Lire en Français Last November 4th, to our greatest joy, we learned that Turkish journalist and writer Ahmet Altan, incarcerated since 2016 and condemned to life imprisonment in 2018, was freed and placed under judicial supervision. Timour Muhidine, a specialist in modern Turkish literature, director of the series, "Lettres turques” at Actes Sud and a lecturer at l’INALCO, goes over this liberation. Over a period of a few months, Ahmet Altan was sent to prison for life, then liberated. Were you expecting this? No, I was very surprised, and I wasn’t the only one. Many of us hoped for this liberation, given Ahmet Altan’s age and the last three years he spent behind bars. But we weren’t expec

Vladimir Boukovski. An inspiration.

Lire en Français Last October 27th, a 76-year-old man died from cardiac arrest in a Cambridge hospital. This event didn’t make the headlines. However this man was a giant, a man of the stature of Nelson Mandela, Alexander Solzhenitsyn and Vaclav Havel. Vladimir Boukovski was, among Soviet dissidents, one of the most flamboyant. Born in 1942, he very quickly became conscious of the lies in Soviet propaganda. From the time he entered school, he refused to participate. Openly in front of the regime, he organized public meetings devoted to poetry readings and led the dissident movement. Constantly followed, threatened, beatened up, he was finally arrested. Over a period of 12 years, he was in

© 2017 Tous droits réservés pour les contenus publiés, sauf mention contraire

SUIVEZ-NOUS SUR
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon