© 2017 Tous droits réservés pour les contenus publiés, sauf mention contraire

SUIVEZ-NOUS SUR
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Chine : quand Orwell et Winnie-the-Pooh sont mis à l'index

March 10, 2018

Avez-vous lu 1984 ou La ferme des animaux du même Orwell ? Le gouvernement chinois ne plaisante pas avec la satire sociale, fût-elle œuvre de fiction. Pis, il s’attaque désormais à sa propre langue (on vous explique comment ci-dessous) et bannit certains mots et expressions jugés “dissidents” car ils porteraient atteinte à l’honneur du pays, c’est-à-dire du régime.

 

Cette censure touche les algorithmes de recherche et le réseau social le plus populaire du pays - Weibo - qui compte 50 millions d’utilisateurs. Des mots comme "Immortalité", "dirigeant incompétent”, "je m'oppose" ou encore “Disney” et “Winnie l’ourson”, dont l’expression a été largement utilisée pour se moquer de Xi Jinping dès 2013, ont tous été bloqués du site. Vous trouverez la liste intégrale des mots interdits d’utilisation ici, qui comprend par exemple La ferme des animaux.

 

 

Ce regain de zèle du pouvoir chinois se manifeste au lendemain de l’annonce par le Parti communiste chinois que l’exercice du pouvoir de Xi Jinping n’est désormais plus limité à ses deux mandats de cinq ans, ce qui laisse entrevoir un règne à vie de l’actuel Secrétaire général du parti… Pendant un court temps, la lettre “n” (en alphabet romain) a même été interdite pour éviter qu’on ironise sur ce mandat infini, comme dans l’usage “n années” !

 

 

Sources : https://www.nytimes.com/2018/02/28/world/asia/china-censorship-xi-jinping.html

et http://languagelog.ldc.upenn.edu/nll/?p=36939

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Articles récents
Please reload

Archive
Please reload